Le Galaxy Note 7 est retiré du marché

Partager cet article :

Le 11 octobre 2016, la firme coréenne Samsung décide de retirer définitivement du marché son smartphone Galaxy Note 7 après plusieurs cas d’auto-combustion.

Victime d’une erreur de conception, le Galaxy Note 7 manque de provoquer de graves accidents.

L’affaire commence en août 2016, peu de temps après sa sortie. Des utilisateurs postent sur les réseaux sociaux des images du Galaxy Note 7 mystérieusement brûlés. Le 31 août 2016, Samsung suspend les livraisons pour effectuer des tests. Le 2 septembre 2016, les batteries sont jugées défectueuses et la marque lance un programme de remplacement.

Mais, le 8 septembre 2016, plusieurs compagnies aériennes commencent à interdire le Galaxy Note 7 sur leurs vols et, le 6 octobre 2016, un Galaxy Note 7, pourtant équipé de la nouvelle batterie, prend feu à bord d’un avion américain. D’autres incidents sont également signalés.

Samsung est contraint d’arrêter la commercialisation de l’appareil. Cette affaire restera comme un revers industriel majeur pour la firme coréenne.

Voir : Samsung Galaxy Note 7 : toutes les étapes d’un naufrage historique

Partager cet article :

1 commentaire

  1. Une société indépendante avait fait une enquête sur ces phénomènes et en avait conclu que les composants à l’intérieur du Galaxy Note 7 étaient trop serrés les uns contre les autres, ce qui n’offrait à ces derniers aucune marge de dilatation en cas d’une utilisation intensive. Une conclusion à prendre avec des pincettes, car il me semble que certains GN7 se sont mis à brûler spontanément, alors que leurs propriétaires ne les utilisaient même pas au moment de l’accident.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *