Naissance du réseau Arpanet, ancêtre d’Internet

Processeur d'interface message

Processeur d'interface message

Partager cet article :

Le 2 septembre 1969, le premier réseau informatique à transmission “par paquet” est créé aux Etats-Unis.

L’événement a lieu à l’université de Californie. Ce jour-là, pour la première fois, des informaticiens parviennent à établir un noeud de raccordement entre un ordinateur et un terminal informatique, via un réseau téléphonique. L’opération a lieu dans le cadre d’un projet pour le compte de l’ARPA (Advanced Research Projects Agency), autrement dit l’agence des projets avancés de l’armée américaine. C’est la raison pour laquelle le réseau est baptisé ArpaNet.

Le 20 septembre 1969, le réseau est opérationnel (on considère parfois cette date comme le véritable acte de naissance d’Arpanet). Arpanet utilise le protocole NCP (Network Control Protocol).

Contrairement à une légende tenace, Arpanet n’est pas conçu de manière décentralisée pour pouvoir résister à une attaque nucléaire. En fait, il s’agit seulement d’unifier des réseaux informatiques qui étaient alors distincts les uns des autres, à l’époque.

Le 29 octobre 1969 (à 22h30), le premier message est envoyé sur Arpanet, entre deux ordinateurs situé, l’un, à l’Université de Californie à Los Angeles et, l’autre, à l’université de Stanford près de San Francisco, soit environ 500 km de distance. L’opération est menée par Charley Kline, un étudiant de 21 ans, sous le contrôle du professeur Léonard Kleinrock. Le premier message est “login” (connexion) mais le système plante juste après le L et le O…

Voir : la Saga Internet

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *