Mise en service du GPS européen Galileo

Partager cet article :

Le 15 décembre 2016, après dix-sept ans de développement, le système européen de positionnement GPS Galileo est enfin opérationnel.

Galileo est censé concurrencer le GPS américain. Il est destiné aussi bien au secteur civil que militaire. Il est basé sur une constellation de 30 satellites, à terme (15, pour commencer), et de 10 à 12 stations terrestres de transmission de données vers les satellites.

Au lancement, Galileo est utilisable uniquement avec le smartphone Aquaris X5 Plus (BQ). En janvier 2020, 277 appareils sont compatibles (Apple, Samsung, Alcatel, etc.), via des applications spécifiques.

La précision annoncée pour le service de base, gratuit, est de 4 mètres.

Le projet a été lancé le 26 mai 2003.

Le nom Galileo a été choisi en hommage au savant italien Galilée, découvreur des satellites naturels.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *