La France lance le Plan Calcul

Signature du Plan Calcul

Signature du Plan Calcul

(Images : Bull)
Partager cet article :

Le 13 avril 1967, le Gouvernement français, sous la présidence du Général de Gaulle, lance un vaste plan informatique destiné à assurer l’indépendance technologique du pays.

Le Plan Calcul est initié dès 1966. Il trouve son origine dans le rachat de la société française Bull, seul constructeur français d’ordinateurs, par l’américain General Electric. Cette mainmise sur la technologie française par les Etats-Unis est vécue comme un traumatisme par le pouvoir politique. Et, le 13 avril 1967, le ministre des Finances Michel Debré signe le premier Plan Calcul, d’une durée de 5 ans.

Le plan est doté de 300 millions de francs par an. Côté recherche, il s’appuie sur le tout jeune Institut de Recherche en Informatique et Automatique (IRIA qui deviendra l’INRIA). Côté industriel, il donne naissance à la Compagnie internationale pour l’informatique (CII), une entreprise privée d’informatique aidée par l’État, pilotée par Thomson et la Compagnie Générale d’Électricité (CGE).

Le premier Plan Calcul sera suivi par un second plan Calcul le 3 août 1971.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.