Lancement du micro-ordinateur français Micral

Partager cet article :

En mai 1973 (date exacte inconnue), l’entreprise française R2E lance le Micral, le premier micro-ordinateur de l’histoire de l’informatique.

Le Micral est le premier micro-ordinateur vendu assemblé, prêt à l’usage, contrairement aux ordinateurs en kits proposés alors aux Etats-Unis. Il est mis au point au sein de la société R2E par l’ingénieur François Gernelle.

Le Micral fonctionne à l’aide d’un microprocesseur Intel 8008, 8 bits à 0.8 Mégahertz. Il pèse environ 8 kilos. Il n’a ni écran ni clavier et se programme, en langage Assembleur, en manipulant des interrupteurs. On peut cependant lui connecter un lecteur de bandes perforées.

Le Micral est initialement une commande de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA), mais il sera commercialisé auprès d’entreprises privées et se vendra à environ 90 000 exemplaires. Il coûte 8500 francs, ce qui est très accessible pour l’époque. Mais il sera surtout utilisé pour automatiser les péages des autoroutes.

Un an avant le premier micro-ordinateur américain

En juin 1973, la revue informatique américaine Byte, présente le Micral à ses lecteurs et invente à son sujet le mot “microcomputer”.

Le Micral voit le jour un ans avant l’Altair américain, qui sort en 1974.

François Gernelle et André Truong, dirigeant de la société R2E, se disputeront la paternité du Micral pendant plus de 20 ans. En 1998, la justice reconnaîtra finalement que François Gernelle est bien l’inventeur du Micral.

François Gernelle

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *