Faillite de Boo.com, première victime de la bulle Internet

Partager cet article :

Le 18 mai 2000, le site marchand britannique Boo.com fait faillite. C’est le début de ce que l’on appelle l’éclatement de la “bulle Internet”.

Boo.com est une boutique de mode en ligne britannique. Après avoir dépensé 188 million de dollars en six mois sans jamais trouver son équilibre économique, elle met subitement la clé sous la porte, suite à l’éclatement de la bulle Internet, survenu en mars 2000.

Après cinq ans d’euphorie, de 1995 à 2000, marqués par la multiplication de startup poussant comme des champignons, de part et d’autre de l’Atlantique, ce que l’on appelle alors la “Nouvelle économie” ou la “Net économy” est soudain frappée en plein vol. C’est le début d’un désenchantement généralisé et de faillites en cascades pour de nombreuses jeunes pousses artificiellement valorisées.

Le krach boursier va marquer une étape charnière. Les faillites et les chutes de valeur se poursuivront pendant deux ans, jusqu’à une reconsolidation du secteur et le début d’un nouvel équilibre autour d’une économie axée sur le numérique.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *