L’Europe autorise la circulation des véhicules autonomes sur certains axes

Partager cet article :

Le 23 mars 2016, la Convention de Vienne, qui régit la circulation routière en Europe, est modifiée afin d’autoriser “les systèmes de conduite automatisée” . Une première étape en faveur du développement de la voiture autonome.

La Convention de Vienne indiquait, jusqu’à présent, que le conducteur devait à tout moment être maître de son véhicule. Ce 23 mars 2016, la Commission Économique des Nations Unies pour l’Europe officialise l’autorisation de circulation de “véhicules à délégation de conduite” sur les routes des pays adhérents. Il y a cependant obligation qu’il y ait toujours un conducteur dans le véhicule et que les systèmes de conduite puissent être contrôlés voire désactivés. Cela n’autorise donc pas à lâcher le volant n’importe où n’importe comment mais c’est une première étape en faveur du développement de la voiture autonome en Europe sur le plan règlementaire.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *